page a finir

 

Nos actions réalisées

2ème semestre 2009

Septembre - Octobre 2009

Poursuite de la campagne de sensibilisation pour le stationnement réservé des véhicules des personnes handicapées : pose d’autocollants labellisés HANDIJUSTICE.    

Cette campagne est à l’initiative d’Evelyne BAUM, trésorière de HANDIJUSTICE.

 

Novembre 2009

 

Séjour répit-détente parents/enfants handicapés Ile d'Oléron du 26 au 31 octobre 2009 :

 

Prévu pour 40 adhérents, ce séjour, conçu par HANDIJUSTICE des l’origine en 2002 , pour réunir personnes handicapées et "valides"  dans un lieu privilégié, a permis aux familles de "poser le fardeau de quotidien" et de mutualiser leurs approches, leurs connaissances dans l’accompagnement de la personne handicapée : longtemps organisé en Bretagne, il a pu être réalisé cette année dans l’ile d’Oléron grâce à François GRAVOUIL, vice président de l’association et conseiller d’insertion et de probation. Son investissement personnel sur la préparation, toujours attentive, a été la clef d’un plein succès.

Contacts, découverte du milieu à la Maison de l'huître, activités culturelles : chaque soir ont été proposé des moments de convivialité avec des contes et des chants : les activités, conçues et réalisées partiellement par les participants, ont permis l’expression commune de talents et d’initiatives originales (concours de peinture, élaboration de scénettes , etc...).

                                                  

Dans un état d’esprit de partage, HANDIJUSTICE prend en charge le séjour des personnes handicapées adhérentes à l’association.

 

Décembre 2009

 Partenariat de HANDIJUSTICE dans le TELETHON à la CHANCELLERIE.

 Ministère de la Justice

                                                                                               

Tenue d’un stand avec les autres associations partenaires :

Collecte d’ouvrages recueillis auprès des adhérents et sympathisants pour alimenter une Bourse aux livres au profit du Téléthon.

  

Mécénat de HANDIJUSTICE pour les enfants des adhérents et les jeunes adultes autistes.

19 décembre 2009 : spectacle de cirque

Sur la pelouse de Reuilly à Paris, les étoiles, stars renommées, du cirque de PEKIN ont ravi nos "différents".

                                                                                                                                          

20 places offertes grâce à de généreux sponsors pour HANDIJUSTICE.

Cette action est à l’initiative de Christian VIELLEROBE, cadre supérieur de banque et trésorier de HANDIJUSTICE.

 

Participation de Handijustice aux actions conduites par Handipublic , collectif d’associations de personnes handicapées dans la fonction Publique et les entreprises publiques, tout au long de l'année.

Au premier plan des actions communes, le suivi de la loi de 2005 et son bilan, 5ans après ,avec Jean-François CHOSSY, député de la Loire, rapporteur de la loi de 2005 à l'Assemblée Nationale .

Cette action de lobbying, essentielle pour l’effectivité réelle des droits des personnes handicapées et de leurs accompagnants est plus spécialement suivie par Dominique CIAVATTI, présidente, membre honoraire de la Commission nationale Consultative des Droits de l’Homme, en son temps saisie du projet de loi.

Le collectif prévoit, au moment où le dossier redevient d’actualité, un travail en commun sur les retraites pour les personnes handicapées dans la fonction publique et les parents d’enfants handicapés en reprenant les dispositions de la loi de 2003 et en sollicitant les politiques et les parlementaires, sur le fondement des informations qui "remontent du terrain".

 

Permanences BFM et Handijustice

Chaque trimestre Evelyne BAUM et Christian VIELLEROBE respectivement correspondante permanente de la Mutuelle de la Justice, section de PARIS et responsable à la Banque fédérale Mutualiste, membres du bureau de HANDIJUSTICE, tiennent un stand au restaurant du Palais de Justice de PARIS au bénéfice des agents de justice présents.

 Aide aux adhérents

Jocelyne HULAUD, administrateur et secrétaire élue de l’association, procède actuellement à la mise à jour du fichier des adhérents et sympathisants afin de mieux les identifier pour le service qui peut leur être rendu par HANDIJUSTICE.

L’association apporte un soutien aux demandes de mutation formulées par les agents de justice concernés à titre personnel ou familial par le handicap ou la maladie invalidante. Elle apporte un concours financier pour des achats de matériel ou des prestations particulières (formation).

Elle conseille les requérants sur les mesures dont ils peuvent personnellement bénéficier dans leur parcours personnel ou professionnel et soutient des projets innovants initiés par ses adhérents.

La correspondance doit être adressée à la présidente DCIAVATTI HANDIJUSTICE APIJ 30rue du château des rentiers 75013 PARIS avec l’ensemble des pièces nécessaires au traitement du dossier.

 

Premier semestre 2010

Janvier 2010

Sensibilisation des agents du Ministère de la Justice

Michael BERSOUX, greffier des services judiciaires, secrétaire adjoint et webmaster de l’association était chez lui, à l’Ecole Nationale des Greffes de DIJON pour évoquer, devant une promotion de Greffiers en janvier, de Greffiers en Chef en mars, le comportement souhaitable face au handicap pour certains, dans sa gestion comme cadre pour d'autres. Ce temps de témoignage et de découverte du Handicap dans Le monde du travail était partagé avec Dominique CIAVATTI, presidente.  

Des actions similaires ont déjà été conduites à l’Ecole Nationale de l’Administration Pénitentiaire et seront prochainement mises œuvre dans les autres écoles d’application du Ministère de la Justice.

février 2010

La Ciotat

Formation et sensibilisation des agents de police nationale et municipale dans la prévention des atteintes à l’ordre public commises par les personnes en état de fragilité psychique.

On a peur que de ce que l’on ne connaît pas : HANDIJUSTICE a une sensibilité particulière sur l’approche de la maladie mentale et psychique.

Deux journées ont réuni les stagiaires, un médecin psychiatre, des psychologues et des élus à l’initiative de Marie Louise GANIER, administrateur entreprenant de HANDIJUSTICE.

Les familles des malades atteints notamment de schizophrénie ont témoigné et rendu compte de leur précieuse expérience pour faire cesser l’amalgame trop facilement opéré entre dangerosité et maladie mentale.

L’image des malades a pu changer ; ces journées, très riches, seront proposées également au personnel de gendarmerie.